A Avignon, les marcheurs divisés sur la stratégie anti-Zemmour