A New York, la reprise se fait attendre pour Abdul Rahman et son café ambulant