Afghanistan: à Bamiyan, la grande peur des Hazaras