Après l’affaire des sous-marins, ce que pèse vraiment la France dans l’Indopacifique