Après l’été tourmenté, la rentrée périlleuse de Joe Biden