Chevènement a lu Morelle : « Il excelle à décrire la mise en place feutrée du tournant néolibéral »