Défaut de paiement, réformes: Biden passe la vitesse supérieure