En Albanie, entre soleil et palmiers, l’exil improbable des Afghans