Face à la concurrence de SpaceX, Arianegroup compte supprimer 600 postes