Johann Chapoutot : “Avec le déclinisme, Eric Zemmour ne fait que reprendre un vieux refrain”