L1: Lens pour enchaîner, Paris pour s’envoler