La France durcit l’octroi des visas à l’égard du Maroc, de l’Algérie et la Tunisie