Le départ de Merkel, l’occasion d’un nouveau souffle pour le moteur franco-allemand et l’Europe