Le Mali, avec un soutien appuyé de la Russie, dénonce un “abandon en plein vol” de la France