Pour les grands patrons étrangers, la France doit « accélérer encore ses réformes »