Un après la guerre au Karabakh, des soldats traumatisés et stigmatisés