Une nouvelle hausse des prix du gaz complique l’équation du gouvernement