Val-d’Oise: autrefois choyés, les protégés de Rifaat al-Assad laissés sans eau ni électricité